International Consultant/Spécialiste Redevabilité à l’égard de populations affectées At International Organization for Migration


Le Niger est l’un des pays les moins développés au monde, avec l’un des indicateurs socio-économiques et de développement les plus faibles (189/189 IDH PNUD 2021. Comme indiqué dans l’aperçu des besoins humanitaires (HNO) 2022 et le Plan de réponse humanitaire (HRP) 2022, le pays continue de faire face à des crises humanitaires aiguës et complexes marqués par l’impact de divers chocs, entre autres : mouvements de population, insécurité alimentaire aiguë, épidémies et inondations.

En 2021, la situation humanitaire s’est encore détériorée avec l’activité persistante des groupes armés non étatiques (GNAE) dans les zones frontalières du Mali, du Burkina Faso et du Nigeria. Ces conflits ont entraîné d’importants déplacements de population dans les régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéri. La plupart des incidents de sécurité signalés concernent des violations et des abus commis par les groupes armés non étatiques, tels que des meurtres, des enlèvements, des extorsions, des abus physiques et sexuels. Les rapports de protection pour toutes les zones affectées soulignent la croissance des conflits, mettant en évidence la nécessité d’interventions de prévention et de stratégies d’atténuation.

Dans le cadre de l’assistance à ces populations affectées dans les quatre (4) régions du pays , l’OIM a développé un projet intitulé « DIRECT HUMANITARIAN ASSISTANCE TO VULNERABLE POPULATIONS AFFECTED BY FORCED DISPLACEMENT IN Niger » soutenu financièrement par le Bureau de la population, des réfugiés et migration du département d’Etat américain (BPRM).

Le projet vise à fournir une assistance humanitaire pour améliorer les conditions de vie, la résilience, la dignité et la protection des populations touchées par la crise à Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéry. L’intervention vise à fournir : 1 000 abris d’urgence (e-shelters), 400 abris transitoires (t-shelters), 1 000 kits d’articles non alimentaires (NFI) et 1 200 kits de protection spécifiques basés sur les besoins, y compris des kits d’hygiène incluant des articles de gestion de l’hygiène menstruelle (MHM), des kits pour bébés et des kits scolaires. L’intervention préviendra, atténuera et répondra aux risques de protection tels que la violence basée sur le genre (GBV) et la traite des personnes (TiP), tout en renforçant les capacités des praticiens de terrain et des membres de la communauté à anticiper, identifier et traiter ces risques. En outre, le projet encouragera la mobilisation et l’autonomisation des communautés et renforcera l’accès à l’aide à la protection, à la santé mentale et au soutien psychosocial (MHPSS), à l’éducation et aux services d’eau, d’hygiène et d’assainissement (WASH).

Les activités proposées s’inscrivent dans la continuité du projet ” Assistance humanitaire et de protection aux populations affectées par les crises dans les régions du sud du Niger “, PRM V (SPRMCO21VC3184) financé en 2021, ainsi que de l’intervention ” Assistance humanitaire directe aux populations vulnérables affectées par les déplacements forcés au Niger “, PRM IV (SPRMCO20VC0145) financé en 2020. En outre, les activités proposées complètent l’assistance fournie dans le cadre des projets financés par le CERF “Assistance humanitaire en abris et en articles non alimentaires pour les populations touchées par les inondations dans les zones à haut risque de choléra au Niger” (2021-22) et “Assistance humanitaire en abris et en articles non alimentaires pour les populations déplacées dans les régions de Diffa, Maradi et Tillabéri au Niger” (2021-22).

Afin d’assurer l’intégration de l’approche redevabilité envers les populations affectées (AAP) dans ses interventions, l’OIM recrute un consultant pour mener une évaluation et ensuite développer une stratégie et un plan de travail harmonisés avec l’action mise en œuvre par le groupe de travail sur la redevabilité à l’égard des populations affectées. L’élaboration de ce plan d’action permettra de renforcer les mécanismes de plainte existants dans les communautés bénéficiaires et à mieux planifier ses interventions.

Sous la supervision Générale du Chargé de programmes et de liaison et la supervision directe de la Coordinatrice Protection, le-la consultant-e assurera le développement de la stratégie et des actions clés pour l’intégration de la redevabilité aux populations affectées (AAP) dans les interventions de l’OIM Niger (avec un accent sur l’urgence), en lien avec ce qui est fait par le groupe de travail AAP au Niger.

5. Unité/ Département de l’Organisation :

L’unité Protection

6Catégorie B – consultant : Taches à réaliser sous le contrat

Les tâches comprennent :

  1. Faire une analyse interne et externe et cartographier les activités existantes sur le AAP identifiant les meilleures pratiques potentielles
  2. Développer une stratégie, un plan d’action, les outils d’implémentation et un plan de monitoring et évaluation pour assurer l’intégration du cadre AAP dans les programmes d’urgence et protection de l’OIM Niger en lien avec le cadre OIM AAP. La stratégie devra inclure de sous-stratégie spécifiques pour les régions
  3. Diriger le développement d’une stratégie de Communication avec les Communautés affectées et son plan d’action
  4. Assurer la liaison et la coordination avec le groupe de travail redevabilité au Niger
  5. Réaliser un diagnostic des opportunités existantes pour renforcer l’AAP au niveau des sous bureaux (Diffa, Maradi, Tahoua et Tillaberi) ; afin de fournir un soutien adéquat au renforcement des capacités
  6. Fournir un soutien pratique à la mission pour le développement d’un mécanisme de redevabilité, de retour d’information et de plainte et de traitement de cas
  7. Concevoir, coordonner et dispenser des formations sur le cadre AAP au staff OIM en collaboration avec le groupe de travail AAP
  8. Fournir un soutien pratique aux partenaires de mise en œuvre d’un outil/approche qui améliore la qualité et les mécanismes de responsabilité envers les populations affectées en lien avec le cadre AAP de l’OIM
  9. Organiser un atelier de validation de la stratégie ainsi que sa feuille de route avec toutes les parties prenantes

Prestations et modalités de paiement

1. Première prestation – proposition technique, financière et méthodologie – premier paiement n’excédant pas 20 %

2. Deuxième livraison – Première ébauche du rapport – Deuxième versement – avant le 30 mars 2023.

3. Livraison finale – Rapport final prêt à être publié – Troisième et dernier versement avant le 30 mai 2023

La personne sélectionnée devra s’assurer que la confidentialité et le respect du droit à la vie privée sont maintenus en ce qui concerne les données à caractère personnelles en ligne avec la politique de l’OIM sur la protection des données.

  1. Indicateurs de performance pour l’évaluation des résultats
  • Cartographie des acteurs et mécanismes AAP/ (pratiques, activités)
  • Diagnostic complet des capacités, des pratiques, des points forts et des lacunes en termes d’AAP dans les zones d’interventions de l’OIM et ses partenaires
  • Développement d’une stratégie, plan d’action, plan M&E, SOPs pour l’intégration du cadre AAP.
  • Développement d’une stratégie de communication pour la communication avec les communautés affectées et ses outils associés
  • Mécanisme de redevabilité, de retour d’information et de plainte et procédure de traitement des cas
  • Module de formation des formateurs (en intégrant des petits points pratiques pour faciliter la pratique) et guide pour le formateur
  • Organisation d’au moins deux formations
  • Appui technique aux partenaires de mises en œuvre dans l’intégration de AAP
  • Rapport final de la consultance
  1. Education, Expérience et/ou compétences requises

EDUCATION

  • Master en sciences sociales ou politiques, droit, droits de l’homme, anthropologie, sociologie, ou tout secteur associé, d’une institution académique accréditée

EXPERIENCE

Minimum de 5 ans d’expérience dans l’intervention humanitaire, y compris une expérience opérationnelle

Connaissance de la programmation humanitaire dans des contextes humanitaires fragiles

Connaissance avérée du domaine et expérience de travail sur le AAP dans des contextes opérationnels

Maîtrise, ou expérience équivalente, en relations internationales, droit humanitaire, anthropologie sociale ou domaines connexes

Bonne connaissance des stratégies opérationnelles d’intégration du AAP dans la réponse humanitaire

Expérience des approches et environnements de partenariat – gouvernements, ONG nationales et internationales et ONU

Capacité à travailler dans des délais courts, sous pression, et à gérer plusieurs priorités simultanément avec un minimum de supervision

Excellentes compétences rédactionnelles, conceptuelles et analytiques, y compris la capacité à présenter clairement des processus et des questions complexes à un public hétérogène et de manière exploitable

COMPETENCES

– Capacité à travailler dans un environnement dynamique et rapide ;

– Connaissance des normes de protection internationales ;

– Connaissance des politiques et cadre de redevabilité à l’égard de population affectées ;

– Excellentes compétences rédactionnelles en français

LANGUES

  • La maitrise du français et de l’anglais est requise
  1. Voyage requis

Voyages prévus à Niamey, Niger (et dans les régions de Diffa, Tahoua, Maradi et Tillabéry).

Compétences

Valeurs :

– Inclusion et respect de la diversité : respecte et promeut les différences individuelles et culturelles ; encourage la diversité et l’inclusion dans la mesure du possible.

– Intégrité et transparence : maintenir des normes éthiques élevées et agir de manière cohérente avec les principes/règles et normes de conduite de l’organisation.

– Professionnalisme : démontre sa capacité à travailler de manière posée, compétente et engagée et exerce un jugement prudent pour relever les défis quotidiens.

Compétences de base – indicateurs comportementaux

– Travail d’équipe : développe et encourage une collaboration efficace au sein des unités et entre elles pour atteindre des objectifs communs et optimiser les résultats.

– Produire des résultats : produire et fournir des résultats de qualité dans le respect des services et des délais ; être orienté vers l’action et s’engager à atteindre les résultats convenus.

– Gestion et partage des connaissances : cherche continuellement à apprendre, à partager ses connaissances et à innover.

– Responsabilité : s’approprier la réalisation des priorités de l’Organisation et assumer la responsabilité de ses propres actions et des tâches déléguées.

– Communication : encourager et contribuer à une communication claire et ouverte ; expliquer des sujets complexes de manière informative, inspirante et motivante.

How to apply

les candidats interesses peuvent postuler : [email protected]

seule les candidatures portant l’objet seront considerer : Spécialiste Redevabilité à l’égard de populations affectées